La privatisation est incompatible avec la transition énergétique

crédit photo photodegauche.fr (ducret)

Après le vote de la loi et pour ceux qui en doutait encore, Bercy et le Ministère de l’Écologie fonctionne bien ensemble : faire de la transition énergétique le faux nez de la privatisation du secteur de l’énergie.

Le Monde a révélé hier que les socialistes pourraient privatiser une nouvelle partie d’EDF. L’article du Monde annonce que le gouvernement étudierait cette possibilité : il n’est pas possible d’atteindre 5 à 10 milliards d’euros de privatisations supplémentaires sans ouvrir encore le capital de l’électricien.

Cette stratégie est conforme à ce que dénonce le Parti de Gauche : la transition énergétique est rigoureusement incompatible avec l’austérité. Avec la loi de transition énergétique, c’est bien une stratégie de privatisation du secteur de l’énergie qui est en cours. Cette privatisation d’EDF viendrait s’ajouter à celle de barrages hydroélectriques et du développement des énergies renouvelables tel que prévu dans la loi.

Cette privatisation du secteur de l’énergie est inacceptable. Le gouvernement fait à nouveau le choix des actionnaires plutôt que celui du peuple.

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Loi sur la transition énergétique (2/7) – Un projet libéral avant tout | à brûle PourpoinG

Les commentaires sont fermés.